UN TRAITEMENT NOVATEUR POUR LA SCHIZOPHRÉNIE RÉFRACTAIRE

Les hallucinations sous forme de voix persécutrices qu’entendent souvent les patients atteints de schizophrénie réfractaire ont des effets néfastes importants et invalidants.

La Thérapie Avatar utilise la réalité virtuelle pour recréer les visages et les voix des persécuteurs des patients sous forme d’avatars. Cette thérapie sans précédent permet donc aux patients de dialoguer avec une représentation externe de leurs hallucinations dans l’environnement virtuel. Ce faisant, elle encourage l’apprentissage de nouvelles stratégies pour contrôler les voix persécutrices.

COMMENT LA THÉRAPIE SE DÉROULE-T-ELLE?

La Thérapie Avatar se déroule en 9 séances de 60 minutes, chacune comportant des objectifs différents. Elle cible une voix persécutrice à la fois.

D’abord, des technologies 3D en réalité virtuelle mettent en image le persécuteur verbal selon la représentation visuelle qu’a le patient de sa voix. Ces technologies précises et avancées permettent la création d’un avatar virtuel réaliste portant les caractéristiques morphologies de la voix hallucinée. Des technologies additionnelles modifient la voix du psychiatre traitant pour ressembler à celle de l’hallucination verbale, tout en assurant la prosodie et la synchronisation labiale.

Ensuite, le psychiatre traitant mène une série de séances thérapeutiques à travers desquelles diverses cibles thérapeutiques sont atteintes. Chaque séance débute avec une discussion entre le patient et le psychiatre. Elle permet faire un retour sur les événements récents, d’évaluer les apprentissages du patient et de fixer les objectifs de la séance. Une fois dans l’environnement virtuel, le patient dialogue avec l’avatar persécuteur, incarné par le psychiatre traitant. Ce dernier mène donc les échanges de façon à stimuler la régulation émotionnelle, à reconstruire l’estime personnelle et à entraîner l’affirmation de soi. Enfin, le psychiatre et le patient font un retour sur l’immersion dans le monde virtuel et fixent les objectifs prochains.

En conclusion, en simulant les hallucinations auditives réfractaires par la création d’un avatar en 3D, les patients développent des capacités d’autogestion de leurs hallucinations auditives verbales, améliorant ainsi leur symptomatologie.

QUELLES SONT LES CIBLES THÉRAPEUTIQUES?

La Thérapie Avatar comporte cinq cibles thérapeutiques principales. La première est la réponse émotionnelle aux voix, qui s’articule autour du spectre émotionnel induit par les voix. La seconde est la cognition sur les voix, qui traite de la capacité d’introspection de l’origine, de la contrôlabilité, du pouvoir et du sens des voix. La troisième est la perception de soi, qui relève des observations et des croyances que le patient a de soi-même. La quatrième est la stratégie d’adaptation, soit l’ensemble des techniques mises en place par le patient au cours de la thérapie pour contrôler ses interactions avec l’avatar et, par extension, avec les voix. La dernière cible thérapeutique correspond aux souhaits, qui souligne la prise de position du patient face à son avatar quant à ses aspirations et désirs pour le futur.